Meilleure Tireuse à Bière

Qu’est-ce qu’une bière blanche ? Guide complet et top 10 des meilleures en 2024

Verre de bière blanche

La bière blanche, mystérieuse, unique et rafraîchissante, est un style de bière qui fascine les amateurs du monde entier. Vous vous demandez quel mystère elle renferme ? C’est ce que nous allons dévoiler dans ce guide complet et minutieusement détaillé sur le monde des bières blanches. Bonne découverte !

Qu’est-ce qu’une bière blanche ?

Deux verres de bière blanche sur une plage

Une bière blanche, aussi connue sous le nom de bière de blé, est une délicieuse variété de bière qui se savoure en toute saison. Le terme “bière blanche” pourrait prêter à confusion car il ne fait pas référence à la couleur de la bière, mais à sa matière première principale : le froment, ou blé

Pour mériter l’appellation de bière blanche, un brassage doit contenir au moins 30% de froments, et souvent bien plus.

Quelle est l'origine de l'appellation "bière blanche" ?

Le terme “bière blanche” est une curiosité française, résultant d’une erreur de traduction. Les Allemands, qui ont découvert ce style de bière, utilisent le terme “Weizen” pour la désigner, qui signifie “blé”. Cependant, “Weizen” est facilement confondu avec “Weiss”, qui signifie “blanc”. 

Ainsi, lorsque les Français ont découvert ce type de bière, ils l’ont instinctivement nommé “bière blanche” ou “Weissbier”.

Composition de la bière blanche et normes régionales

En règle générale, les bières traditionnelles sont brassées avec du malt d’orge, tandis que les bières blanches incorporent une proportion significative de malt de froment. C’est cette caractéristique qui leur donne une saveur unique, souvent plus acide que celle des autres bières.

Selon les normes de brassage régionales, la proportion de froment peut varier : en Belgique et en France, l’appellation “bière blanche” ou “Wittbier” en requiert au moins 30%, tandis qu’en Allemagne, pour être considérée comme une “Weissenbier”, une bière doit contenir au moins 50%.

La diversité des couleurs en bière blanche

Il est important de noter qu’une bière blanche n’est pas nécessairement blanche en couleur. En fait, la gamme des bières blanches s’étend des variantes claires aux versions plus foncées, comme la Weizenbock. Il existe même des bières blanches aussi foncées qu’un stout, en fonction de la couleur des malts de froment utilisés pour le brassage.

 Ces bières, appelées “Dunkelweizen” ou “froment noir” en allemand, montrent bien que la dénomination “bière blanche” est plus une question de matière première que de couleur.

Quelle est la différence entre bière blonde et bière blanche ?

Alors que les deux types de bières sont populaires pour leur légèreté, une bière blonde et une bière blanche diffèrent tant dans leur processus de fabrication que dans leurs arômes. La bière blonde, maltée et douce, doit sa robe dorée à l’orge malté et torréfié à basse température, tandis qu’une Witbier tire sa teinte légèrement voilée des froments et des houblons utilisés en proportions généreuses.

En termes de saveurs, la blonde offre un profil plus céréalier, tandis que la blanche évoque plus fortement les agrumes et les épices, comme la coriandre. Alors que la blonde fait merveille avec des viandes blanches ou du fromage à pâte dure, la blanche s’accorde à merveille avec des fruits de mer, du poisson ou du fromage de chèvre frais.

Histoire de la bière blanche : du Moyen-Âge à nos jours

Histoire bière blanche

La bière blanche, également connue sous le nom de Witbier, possède une histoire riche qui remonte au Moyen-Âge. Originaire des contrées septentrionales de l’Europe, notamment la Belgique et les Pays-Bas, cette bière a su traverser les siècles tout en conservant son essence.

Origines médiévales

L’origine de la bière blanche remonte au Moyen-Âge, une époque où le goût des bières ne se focalisait pas sur le houblon. À l’époque, les bières étaient aromatisées avec un mélange d’herbes appelé “gruit”, qui incluait une variété d’herbes telles que l’achillée millefeuille, la myrte, l’armoise et la bruyère. 

Des épices comme le gingembre, le clou de girofle, la noix de muscade, les graines d’anis, les baies de genièvre et le cumin étaient également incorporées, ajoutant non seulement une saveur unique à la bière, mais aussi en aidant à sa conservation, même pendant les saisons les plus chaudes.

Naissance de la bière blanche

La bière blanche moderne que nous connaissons est née au cœur de la Belgique au XIVème siècle, grâce à l’innovation des moines. Grâce à leurs relations commerciales avec les Néerlandais, ces derniers ont pu expérimenter avec une variété d’épices pour créer de nouvelles recettes de bières.

Le déclin et la renaissance de la bière blanche

Au tournant du XXe siècle, la bière blanche a presque disparu, éclipsée par l’arrivée du houblon en Europe. Cependant, grâce à l’effort passionné d’un homme, Pierre Celis, la bière blanche a été ramenée à la vie à la fin des années 60. Celis a construit sa propre brasserie dans un hangar et a travaillé dur pour recréer la recette de la bière blanche. En 1966, il présente au monde sa version de la bière blanche, qui est accueillie avec enthousiasme. 

Depuis lors, la bière blanche a repris sa place de choix dans le monde de la bière, devenant une bière appréciée tout au long de l’année, surtout pendant les chaudes journées d’été.

La bière blanche aujourd'hui

Aujourd’hui, la bière blanche a une place bien établie dans le monde brassicole. Des terrasses de bars aux brasseries spécialisées, les bières blanches, qu’elles soient industrielles ou artisanales, sont plus que jamais à l’honneur. Que ce soit en Belgique, en France ou ailleurs, l’attrait de cette bière aux arômes complexes et à la texture unique ne montre aucun signe de diminution.

Les caractéristiques de la bière blanche

Chope de bière pression avec de la mousse

La bière blanche est unique en son genre, notamment grâce à son utilisation conjointe de malt d’orge et de blé non malté. Cette combinaison particulière confère à la bière blanche son aspect voilé caractéristique. Les protéines présentes dans le blé, combinées à l’utilisation de levure, garantissent que la maturation de la bière se poursuit même après mise en bouteille.

Les ingrédients clés

La bière blanche se compose généralement de 50% de blé non malté et 50% de malt d’orge léger. Certaines versions peuvent également incorporer jusqu’à 5-10% d’avoine brute. Des épices comme la coriandre fraîchement moulue et le curaçao, ainsi que les écorces d’orange, sont souvent ajoutées pour compléter l’arôme sucré

La camomille, le cumin, la cannelle et les grains de paradis, peuvent également être utilisées pour ajouter de la complexité, bien qu’elles soient généralement moins prononcées.

Un profil aromatique distinctif

La bière blanche offre une expérience gustative unique. Elle présente une légère acidité, une fraîcheur épicée et une amertume presque imperceptible, ce qui la rend particulièrement appréciée par ceux qui n’apprécient pas l’amertume dominante du houblon. Avec une teneur en alcool généralement inférieure à 5%, cette bière légère est particulièrement appréciée en été pour ses qualités désaltérantes.

La richesse des saveurs

La bière blanche tire son goût unique de la présence du froment. Elle est largement reconnue pour sa fraîcheur, sa douceur et sa subtilité. Certaines peuvent présenter une légère acidité, souvent associée à des touches de citron. Néanmoins, certaines variations peuvent se montrer plus généreuses et robustes, avec un taux d’alcool pouvant atteindre jusqu’à 9%.

Des styles et des arômes variés

La bière blanche est remarquable pour son large spectre d’arômes. Selon le processus de brassage et la recette spécifique, la bière peut dévoiler des notes d’agrumes comme le citron ou l’écorce d’orange, des accents prononcés comme la coriandre et la cardamome, ou des reliefs céréaliers comme l’avoine. Les arômes de levure sont également fréquemment détectables, bien que leur intensité puisse varier selon le style de bière blanche.

 Quel que soit le profil aromatique, chaque gorgée de Weissbier offre une dégustation douce, crémeuse et rafraîchissante.

Comment boire une bière blanche et quels accords ?

La température de dégustation est essentielle pour profiter pleinement des saveurs de la bière blanche. Pour libérer ses notes délicates, elle doit être servie fraîche, mais pas glacée, idéalement entre 6 et 8 degrés Celsius. Pour optimiser l’expérience de dégustation, versez la lentement dans un verre à pied large, en inclinant le verre. Ce rituel permet à la bière de respirer tout en préservant sa carbonatation, évitant ainsi la formation d’une mousse trop épaisse.

Les accords parfaits pour la bière blanche

Grâce à sa légèreté et à sa délicatesse, une Weizen est le choix idéal pour un apéritif. Elle se marie à merveille avec des amuse-gueules simples et délicats.

Des accords variés

La bière blanche peut également être servie avec des plats légers et subtils tels que la viande blanche ou le poisson. Sa fraîcheur complète parfaitement le goût des frites, des fromages accompagnés de compotes et de miel, ou des pâtisseries sèches. Sa saveur complexe, riche en arômes d’épices et d’agrumes, se marie également bien avec les crustacés, éveillant les papilles à chaque gorgée.

La bière blanche et les fruits de mer : une combinaison parfaite

La bière blanche, avec son aspect trouble et ses nuances de blond pâle, est particulièrement appréciée avec les fruits de mer. Riche en saveurs d’agrumes et de levure, ses notes de coriandre, de vanille et de pain brioché font merveille avec des huîtres, des poissons grillés ou fumés, et même des raviolis chinois.

La bière blanche et les desserts

En fin de repas, elle peut être un excellent accompagnement pour des desserts aux fruits. Sa fraîcheur et ses notes citronnées se marient parfaitement avec une tarte au citron, des sorbets ou des desserts à base d’agrumes. C’est une manière délicieuse de terminer un repas en toute légèreté.

Comment faire de la bière blanche ?

L’art de la bière blanche repose sur l’équilibre entre le malt d’orge et le froment, ce dernier constituant entre 10 et 60% de la composition. Après le choix des ingrédients, vient le processus de maltage. Les grains sont humidifiés, amorçant la germination, puis séchés, une étape déterminante pour la couleur finale de la bière.

Brassage et embouteillage

La brassée débute lorsque le malt séché est concassé pour produire le moût. Suite à une ébullition et l’ajout du houblon, ce moût entame une fermentation grâce à l’ajout de levures. Après une phase de repos à 0°C, la bière est filtrée. Elle est alors prête à être versée dans des bouteilles. Chaque étape soigneusement réalisée forge le caractère unique de chaque bière blanche.

Les meilleures bières blanches : notre top 10

Voici une sélection de nos dix meilleures bières blanches préférées, allant des trésors artisanaux français aux grands classiques mondiaux :

1. La Blanche du Mont Blanc

Saluée comme la “meilleure bière blanche du monde” aux World’s Best Beers 2015, cette bière française artisanale, de la brasserie du même nom, offre des notes de coriandre et d’écorces d’orange de curaçao. Elle est l’incarnation du renouveau de la tradition brassicole française.

2. La Cotentine Blanche

Une bière de Normandie, à base de malt d’orge et de blé, avec des notes d’agrumes qui se marient bien avec ses arômes houblonnés. Idéale pour l’apéritif ou avec du poisson.

3. Mon Jules de la brasserie Ambiani

Inspirée par l’histoire et la culture locale d’Amiens, cette bière blanche offre des notes de fruits rouges, rappelant l’écrivain Jules Verne.

4. La St Naborbräu Heffe Weissbier

Offerte par la brasserie Saint Nabor, cette bière blanche au style Heffe Weizen est rehaussée de notes épicées et citronnées.

5. La bière Blizzarde Ragnar

Une bière blanche légère, parfaite pour les chaudes journées d’été, dont la simplicité fait sa popularité.

6. Hoegaarden Blanche

Cette bière belge, très appréciée pour son goût rafraîchissant et épicé, est fabriquée avec de l’écorce d’orange et des épices.

7. Franziskaner

Une bière allemande faite à partir d’ingrédients naturels, qui ravira les amateurs de bières avec son goût authentique.

8. Allagash White

Cette bière américaine, fabriquée à partir de blé non malté, offre des saveurs légèrement fruitées idéales pour les journées estivales.

9. Weihenstephaner Hefeweissbier

Réputée en France comme ailleurs, cette bière allemande est reconnue pour ses saveurs exceptionnelles.

10. St. Bernardus Watou Wit

Cette bière blanche belge se démarque par son goût équilibré, mêlant fraîcheur et légèreté.

Tableau comparatif des meilleures bières blanches (2024)

Nom de la bière Pays d’origine Taux d'alcool
1. Blanche du Mont Blanc
Voir l'offre sur Amazon
France 4,7%
2. Cotentine Blanche France 6,2%
3. Mon Jules de la brasserie Ambiani France 5%
4. St Naborbräu Heffe Weissbier Allemagne 4,9%
5. Blizzarde Ragnar France 5%
6. Hoegaarden Blanche
Voir l'offre sur Amazon
Belgique 4,9%
7. Franziskaner Hefe-Weissbier
Voir l'offre sur Amazon
Belgique 4,9%
8. Allagash White Etats-Unis 5%
9. Weihenstephaner Hefeweissbier Allemagne 5,4%
10. St. Bernardus Wit Belgique 5,5%

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire